L'élevage du volaille

Sabine Rowan -

l'élevage du volaille

Présentation

L’élevage le plus pratiqué est l’élevage en concentrations. Toutefois, il implique des besoins en produits industriels.
Pourtant, les poulets peuvent se nourrir sur le sol. En effet, les volailles trouvent beaucoup de nourriture par elles mêmes (graines, insectes, asticots, herbe, …) qui sont d’excellentes sources alimentaires (protéines et minéraux notamment). 

- suite

L’élevage de la volaille ne demande pas de compétences particulières. Toutefois, il nécessite une grande expérience pour éviter de voir ses poulets mourir suite aux épidémies ou être attaqués par des ténébrions.

Les volailles englobent de nombreuses espèces, et par extension, parfois les pigeons et les lapins, au sens agricole du terme, car leurs systèmes d’élevage sont similaires. On inclue ainsi : poules, poulets, dindes, oies, canards, pour les plus significatifs, distingués en fonction de la couleur de leur chair (chair blanche ou brune).

Une grande station des volailles de
3 000 000 de poules et dinde.

  • 1500000 poulets de chaires et 500 000 poulettes œufs a la consommation 
  • 1000 000 têtes de dindes. Biologique et hallal  et charcuterie    moderne 

Elevage

La protection des reproducteurs contre les maladies infectieuses est un élément clé dans la réussite de l’élevage.

Les responsables de la santé animale ne cessent de réaliser des visites sur les sites d’élevage accompagnés par des experts et ce pour contrôler les techniques  d’élevage et la recherche de solutions en cas de problèmes sanitaires.

Des réunions  périodiques avec les équipes techniques sont soutenues pour analyser les différents indicateurs relatifs à la production et procéder à des actions d’intervention en cas  d’anomalies.

Un programme d’hygiène et de biosécurité dans les fermes et un programme de vaccination des reproducteurs ont  été mis en place.

Couvoirs

Couvoir chair

Attakamul a mis en place un programme de vaccination contre la maladie du Gumboro et ce par l’utilisation de seringue de vaccination par injection.

Elle procède aussi à la vaccination contre la Bronchite infectieuse (BI) et la maladie du New Castle  et ce par l’acquisition d’équipements de vaccination par nébulisation.

Périodiquement Attakamul réalise des analyses sur des échantillons des poussins d’un jour chair et ce à travers des laboratoires de renommés.

Couvoir ponte

Attakamul a mis en place un programme de vaccination contre la maladie de MAREK et ce par l’acquisition d’équipements de vaccination par injection.

Cette vaccination se réalise par injection sous cutanée derrière le cou à l’aide d’une équipe de vaccinateur expérimentée.

Périodiquement Attakamul réalise des analyses sur des échantillons des poussins d’un jour ponte et ce à travers des laboratoires de renommés.